jeudi 6 juillet 2017

Mireille Mathieu - 1990

Photo: Dominique Issermann /Droits à Abilène Disc. 

Article du mois de septembre 2012.
Modification : 1 photo en plus.

  L'année des 25 ans de carrière de Mireille Mathieu sera riche, avec deux albums (vous trouverez la présentation du second en fin d’article) et le palais des congrès 1990. Malheureusement, le succès ne fut pas vraiment au rendez-vous...

  Le nouveau CD "Ce soir, je t'ai perdu" va avoir, autour de la chanson phare de l'album écrite par François Feldman, assurée la promotion à travers les spots publicitaires, qui font office de promotion pour le single et le passage au Palais des congrès de Paris. Mireille décide, pendant cette période, de changer de coiffure, ce qui surprend le public, et même Jean-Pierre Foucault quand elle y fait sa première apparition ainsi. Pour ma part, j'aimais beaucoup ça lui allait vraiment bien. Mais bon, c'est ainsi, le public reproche parfois à un artiste de ne pas changer et le jour où il le fait, ils font une fixation dessus, sans prendre compte que Mireille n'a jamais aussi bien chanté qu'en 1990. Sa voix est du cristal et d'une puissance phénoménale, avec une maîtrise parfaite. Deux reprises, dont la nouvelle version très bien faite de "Celui que j'aime" et "Mon Dieu" parfaitement chantée. Les deux dernières sont des enregistrements d'époque, pour ma part, j'ai écouté plusieurs fois, "une femme amoureuse" je ne constate pas de différence. Bref, un album avec de belles chansons, mais en effet pas plus de quatre nouvelles. Pour le single, il existe une version longue de la chanson sur le maxi 45t). On trouve d'autres supports pour le single (45T, CD, Cassette.). Le fait est que malgré les passages de Mireille à la télévision, des Pubs TV (comme l'indique le CD en 1988) le succès n'est pas vraiment là, pour ne pas dire : pas du tout là.
  L'année 1990, malgré une promo TV à l'image de 1988 (Mais faisant trois annonces à la fois : album, single, concerts), ne permet pas à cet album de devenir album double disques d'or comme en 88, ni même, or, il a été dans le top albums seulement 2 semaines, avec la 49ème place comme meilleur classement. En 1988, avec la même promo, l'album : "les plus grands succès de Mireille Mathieu" a été quinzième du top album et y est resté 6 semaines, devenant double disque d'or.). On restera avec un album qui donne une impression au niveau perfection qui n'est pas ici aussi présente et dans les habitudes de Mireille depuis ses débuts et on le constatera à nouveau après cet opus, avec seulement 4 créations et trois reprises pour un nouvel album, ça ne fait pas beaucoup...

Track list de l'album :
Ce soir je t'ai perdu (4’20)
Jean-Marie Moreau  -  François Feldman  
2
Vis ta vie 
Félix Gray  -  Didier Barbelivien
Maîtresse d'école
Didier Barbelivien  -  Didier Barbelivien
Une femme amoureuse (Woman in Love)
Eddy Marnay  -  R.H. et B.A. Gibb
Mon Dieu (Reprise)
Michel Vaucaire  -  Charles Dumont
1990 
Parler d'autre chose 
Jean-Pierre Lang  -  Didier Barbelivien / Bernard Estardy
Celui que j'aime (90) 
Charles Aznavour  -  Charles Aznavour (reprise)
Amour défendu 
Eddy Marnay  -  (Trad.) (Walzer der Liebe) (Reprise)
Paris en colère 
Maurice Vidalin  -  Maurice Jarre

Maxi-Single
CARRERE 95 139 / FRANCE
Ce soir je t'ai perdu (5’42) 
Jean-Marie Moreau  -  François Feldmam
Ce soir je t'ai perdu (instrumentale) 
Ce soir je t'ai perdu (4’20) 


CARRERE 15 007 / FRANCE
Ce soir je t'ai perdu (4’20) 
Jean-Marie Moreau  -  François Feldman
Ce soir je t'ai perdu (instrumentale) 





  L'année 1990 est importante pour Mireille Mathieu. Elle fête ses 25 ans de carrière sans la présence de Johnny Stark, décédé en 89. Elle prévoit une longue série de concerts au Palais des congrès de Paris, à partir du 6 novembre 1990 (quatre ans après celui de 1986, pour un total de 23 dates). La promotion de cette série de concerts fut déconcertante, en effet, où sont donc les affichages publicitaires 4/3 qui envahissaient les quais et les couloirs des métros et RER, mais aussi les gares de la région parisienne ? Et surtout, où est l'affichage à proximité du palais des congrès en lui-même ???
  En 1986, le mur même tout en haut du complexe du palais des congrès faisait apparaître le portrait gigantesque et les dates de passages de Mireille. Difficile de l'éviter quand on arrivait à la porte Maillot. Et la radio dans tout ça ? En 1986, RTL diffusait à chaque coupure publicitaire, ou presque, la pub pour le passage de Mireille à Paris, avec le thème de la chanson "la demoiselle d’Orléans". À la télévision, Mireille a fait de nombreuses émissions pour faire la promotion à la fois de cet événement scénique, mais aussi pour la sortie de deux albums, comme ici en 1990. Mais voilà, les affiches sont petites dans le métro, elles ne sont plus des gigantesques 4/3 sur de très nombreux quais de RER, métros gares, mais des petites affiches diffuses ici et là que l'on ne voit plus que si on est à l’intérieur des rames des métros. 
  Finalement, une campagne de "pub télé" est faite, pour l'album "Ce soir, je t'ai perdu", par la même occasion le Single de Feldman et l'annonce des concerts, beaucoup d'informations en peu de temps sur une annonce.  Et puis, comment comprendre lorsque l'on téléphonait au palais des congrès de Paris pendant les réservations, on nous laissait entendre qu'il était difficile d'avoir de bonnes places ? De mon côté, suspicieux de cette dernière annonce, j'ai finalement été au Virgin de Paris, et là aussi pas simple de trouver de bonnes places sur une si longue série de concerts. Mais enfin, on y arriva pour..... 5 dates ! Alors comment comprendre, en arrivant le premier soir, que la salle soit à moitié vide (ou pleine comme vous voudrez, le résultat est le même) ?..
  Le concert commence et Mireille est magnifique, pour ma part, j'adore sa nouvelle coupe de cheveux, elle est si belle que l'on dirait une elfe. La voix est là, limpide comme du cristal ! Par moment Mireille semble loin, mais le tour de chant sans interruption est de haut niveau et propose les chansons suivantes :

  "Jezebel", "Mon Credo", "Celui que j'aime", "My man", "L'Américain", "La vie en rose", "De Gaulle de France", "Paris en colère", "Love Story", "Un homme et une femme",  "L'enfant que je n'ai jamais eu", "Les 3 cloches", "Ce soir je t'ai perdu", "Mon Dieu"," La violence, celle qui tue avec les mots", "Vis ta vie" , "Une femme amoureuse", "Amour défendu", "New York, New York", "Aux marches des églises", "3 milliards de gens sur terre", "Parler d'autre chose", "La Quête."


  Vingt-trois chansons, dont dix sont issues des trois derniers albums français de Mireille, 1988 "L'enfant" étant l'unique titre inédit ; 1989 : quatre titres, et enfin six de l'album de 1990 (dont deux sont des reprises). C'est donc un concert bien renouvelé et très différent pour la mise en scène très sobre, bien loin de 1986.
Finalement en 1990, Mireille a réussi à obtenir plus ou moins 40 000 spectateurs, là où il n'en était attendu dans les 90 000 ! Le titre de l'album "ce soir, je t'ai perdu" est, il semble involontairement évocateur de ce qui arrive ici. Vous me direz si à l'époque, on a parlé d'échec dans la presse, toujours aussi sympathique dans ces cas-là, je me souviens d'un article où on "reprochait" à Mireille de ne pas avoir su évoluer à l'époque où le Rap avait pris une importance grandissante. Ils étaient sérieux ? o_O
  Il y a, parmi les choses que j'ai énumérées plus haut sur la promotion, un point que je n'ai pas abordé, c'est le : "nous sommes rentrés dans une logique de guerre", phrase qui avait refroidi le pays et les Français quand le président Mitterrand l'avait employé à la télévision suite à la crise dans le Golfe (la première) dont les développements ne rassuraient déjà pas, sans y ajouter ça, le mot guerre précocement. Et ces mots, ils ont fait du mal à beaucoup, et les Français dépensaient moins, et donc sortaient plus difficilement, face à cette incertitude de la situation et la force percutante de cette phrase. Mais soyons réaliste, si la tournée avait eu lieu à L'Olympia dont la scène était largement suffisante compte tenu du fait qu'à la différence de 1986, le nombre de musiciens, choristes est bien moindre qu'en 1986, où en plus les danseurs, un orchestre gigantesque était à l'œuvre, il fallait en effet la taille du Palais des congrès. Et alors ?! Avec 23 dates à L'Olympia, (46 000 spectateurs, soit quasiment le score du palais des congrès, et bien l'on aurait parlé de triomphe !) en faisant quasiment complet ou presque chaque soir, évitant ceci, qui est en fait le premier véritable et important échec depuis les débuts de Mireille en France en 1965, et qui a eu un effet trés négatif pour la suite. La réalité est que plus jamais rien ne sera comme avant dans un premier temps, principalement en France, puis à l'étranger aussi, progressivement. De la première période : avec Johnny Stark de 1965 à 1989, une période extrêmement faste dans la carrière de Mireille. Nous passons en 1990, à la suivante, ou Mireille avec sa sœur et son attaché de presse font place à un autre cycle dorénavant. Nous reviendrons sur la suite et l'évolution de la carrière de MM dans d'autres articles.       Pour ma part, je garderai de 1990, concernant Mireille, la mémoire des prestations fabuleuses de Mireille que j'ai eu le plaisir de voir cinq fois en famille au "Palais des congrès de Paris" cette année-là.





   En 1990, Mireille propose également l'album pour le marché français : Hymne à l'amour (Hymno al Amor) contenant 10 chansons totalement en espagnol. L'album est en fait quasiment le même que l'édition de l'album "Embrujo" sorti en 1989 en Espagne. Les deux albums ont juste un titre de différent : "Caruso" pour l'édition espagnol de 1989 ( L'album "Embrujo" est paru aussi dans les pays suivants : Venezuela, Costa Rica, Bolivie, Mexique, USA), et en 1990, la version française propose "Por tu amor". L'album est une petite merveille, la voix comme la maîtrise de la langue est parfaite. C'est album fait oublier certains manques que l'on peut reprocher à l'album "Ce soir, je t'ai perdu".

Track List :

Himno al amor 
Maria Lar  -  Marguerite Monnot
El cant dels ocells 
R. Trabuchelli  -  R. Martínez  
Creo que va a volver 
Maria Lar  -  Joaquin Malats
Mi confesión 
Maria Lar  -  R. Carlos 
Por tu amor
M. Poal Aregall  -  J. Ribas  
Himno a la alegría 
O. Ferraro Gutiérrez  -  Orbe
 
Nostalgia 
Maria Lar  -  R. Martínez / R. Trabuchelli  
Embrujo
Maria Lar  -  F. Tarrega  
Siempre Amor
Maria Lar / R. Martinez / R. Trabuchelli  -  Wolfgang Amadeus Mozart
10 
Arde París 
Maria Lar  -  Maurice Jarre

7 commentaires :

  1. Un très, très bon article qui retrace parfaitement cette période. Oui 1990 est le début de la chute libre en France pour Mireille ! Pour l'étranger ça commencera plus ou moins à devenir visible à partir de 2000. Soyons réaliste, des tournées mondiales, ça ne représente pas 4 ou 5 autres pays. La Chine, ça date de 87, soit 30 ans Les USA de 96 etc. Des artistes moins connus comme deux exemples : Zaze, ou Kass font bien mieux à l'étranger. Et dans les anciens, Aznavour est la preuve que même sur la longévité, on peut durer. (Son dernier gros succès en 45 touts est : une femme amoureuse" 500 000 copies après plus aucun carton en simple.) Les albums suivants après 1990 qui seront des échecs commerciaux, puis plus rien de 1996 à 2001 sauf des best of, puis deux albums studios en 2002 et 2005, des tournées qui ne sont plus que des petites séries de concerts, 3 en 98 à l'Olympia, le double en 2002 et 2005, et 3 pas plus en 2014 pour 50 ans de carrière, en 1986 pour les 25 ans, il y avait eu 100 000 spectateurs à Paris, là tous juste 6 000 ! Depuis 12 ans plus d'albums inédits studios (que des Best of ou rééditions qui à l’exception d''une 'une d'amour" en 2014, CD d'or (seulement 50 000 exemplaires de nos jours) la suite des rééditions ont été de plus en plus à la ramasse, avec des scores quasiment anonymes, le collector de 2016 avec 1000 exemplaires, il est évident que ce n'est pas l'attente, retardé dans un premier temps pour prétendument y ajouter une mousse de protection, mais bien plus pour avoir plus de temps pour essayer d'obtenir une augmentation des commandes qui malgré tout ne seront pas extraordinaires un tirage de 1000 pièces, et largement plus d'un an après il n'est toujours pas sold-out). On en attend un nouveau CD pour la fin de l'année 2017 dont la partie Orchestrale et choriste ont été enregistrés à Prague en 3 jours du 15 au 17 février 2017. En effet, le reste sera sûrement fait en studio à Paris. En effet, 3 jours pour faire un album complet, voilà qui n'a rien de sérieux, on n'imagine pas que l'on puisse le croire de là part de MM. Ou alors ce sera un CD fait à la va vite en trois jours et ultra retravaillé pour le rendre acceptable en France en studio. Mais bon trois jours pour enregistrer un album ça reste du bâclage, pas dans ses habitudes, voilà pourquoi je pense que la partie orchestrale et choriste ont été faite à Prague, pour ensuite enregistrer en studio sur les bandes de Prague. Il y a une chose, je pense que vous devriez proposer, c'est les classements de tous des albums de MM en France, quand ils l'ont été (au moins) et le nombre de disques d'Or, afin de voir les choses ! (message écrit depuis mon portable, avec mes excuses).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de votre message. En effet, 3 jours en studio pour l'enregistrement d'un album, ça semble peu réaliste pour faire un album d'A à Z. Il est donc sûrement toujours en préparation, rien ne dit que MM ne retourne à Prague (au contraire) en juillet 2017. (merci à M pour l'info) Pour finir l'enregistrement et les finalisations de la production. Mais peu importe, le résultat est à attendre pour l'automne. Concernant votre demande des classements des disques de MM. On va pouvoir déjà vous fournir une liste officielle de 68 à 2005. (albums, et Best of) Il y a des surprises. Et la liste moins complètes des albums certifiés. Là encore des surprises.

      Supprimer
    2. RONAN DE BRETAGNE18 juillet 2017 à 19:55

      Le site officiel annonce que Mireille est à Prague pour l' enregistrement de son. Cd. Comme quoi il y a bien qu' ici que l' on avait compris que 3 jours ne suffit pas pour enregistrer un album. On en a confirmation.

      Supprimer
    3. Quand j'ai vu dans un article sur votre blog, trois sessions d'enregistrement à Prague du 15 au 17 février, il était évident qu'aucun album finalisé en sortirait si vite et vous l'aviez bien fait comprendre. C'était risible de voir cette attente illogique à plusieurs reprises ailleurs, en voilà la preuve par 9 !

      Supprimer
    4. Il y avait aussi un minimum de "CQFD", aussi à avoir, même si l'on ignore les impératifs pour l'enregistrement d'un album, surtout chez des artistes rigoureux. Comment croire que l'on boucle un album en trois cessions à Prague en février ? Laissons faire et attendre 2018 (maintenant) et souhaitons que l'album recevra un accueil bien meilleur que les Cd's de 2015 à 2016 qui n'ont pas rencontré le succès, les acheteurs ! Le style classique peut aussi bien attirer, car différent, qu'éloigner, car l'attente n'était pas dans cet esprit pour un nouveau CD de MM . L'avenir le dira.

      Supprimer
    5. Je ne m'hasarderais pas à faire de gros paris sur un carton de toute façon (au minimum, doubles disques d'or 100 0 00 exemplaires et encore 100 000 ce n'est pas un énorme carton ! juste un succès !)Restera aussi à voir où en faire la promo, entre les rares émissions de variétés, les animateurs ou animatrices qui n'inviteront pas ou plus MM, ça fait une petite "fenêtre de tir" pour elle. En 2014 il y a eu le côté retour après une longue absence et surtout une émission de 2H spéciale Mireille Mathieu par S. Bern. La dernière devait dater de 2006 avec Druker ! Et "lui" au vu de ce qu'il écrit maintenant ! De 2014 à 2016, il a invité Mireille, une fois, dans une émission où elle ne chantera que deux titres, et une petite conversation le temps de présenter son CD "Olympia 1967/1969" (gros échec, comme les suivants, "MM Noël", "MM Morricone", "Une vie d'amour" Digipack). Et comme vous le faite remarqués, au vu de ses écrits, la sincérité ne passe plus quand il lui parle.

      Supprimer
  2. LOL ... Il n'est évident que trois jours pour enregistrer un album en studio, et ensuite le finaliser totalement, travail de studio. Cela semble plus que Juste, je me demande comment des gens ont pu croire que l'album était plié et bouclé en 3 jours. Et pour certains artistes "le passage à la moulinette" (70%s des chanteuses/chanteurs ont recours à ces moyens aujourd'hui) un petit coup de logiciel Melodyne permettant de travailler, note par note, la justesse et le vibrato d'un artiste ! Et il y a Auto-tune "cette technique permet de corriger la hauteur des sons. Plus vulgairement, on pourrait dire que ce logiciel fait chanter juste. Le pire est que même sur scène avec Mélodyne et Auto-tune une fois bien calé sur la voix de l'artiste et de bons ingénieurs du son et la correction est immédiate. Et oui si vous chantez faux en studio il faudra bien adapter ça sur scène, NON ?

    (Ou ça passe par le playback, mais facilement repérable, et aux USA et d'autres pays, les amendes sont lourdes pour qui chante en playback (sauf de l'écrire sur les tickets, si, si, Lol).

    Un petit exemple récent : Renaud place de la République, à Paris, alors qu'il était venu rendre hommage aux victimes des attentats, le chanteur avait profité de son passage pour pousser la chansonnette). Un petit exemple récent : Renaud place de la République, à Paris, alors qu'il était venu rendre hommage aux victimes des attentats, le chanteur avait profité de son passage pour pousser la chansonnette. Sa prestation, improvisée, n'avait pas du tout convaincu les spectateurs présents, ces derniers pointant du doigt la voix AFFAIBLIE ET et ÉRAILLÉE,(ça ne rappelle rien à personne ?) presque inexistante. Autre séquence marquante: l'une de ses interviews accordées à une chaîne d'infos où, là encore, sa voix était à la fois hésitante et tremblotante. Puis arrive le premier single et enfin le nouvel album et ... Tout est parfait en matière de précision. Un être humain ne peut pas chanter aussi juste. Ici l'utilisation du logiciel Melodyne plus Auto-tune ont au moins permis de faire passer son message sans être pollué par des imprécisions vocales. Seul bémol des deux programmes, finalement "pas très naturel" (Sources divers sur internet). Pour revenir au futur album de MM, pour ma part, n'étant pas très chansons classiques, je ne pense pas l'acheter.

    RépondreSupprimer

Les commentaires doivent être courtois et constructifs.
Merci de vous identifier, avec : «sélectionnez le profil» soit votre compte Google, ou un des autres choix et au minimum en choisissant : Nom / URL. Vous n’êtes pas obligé d’écrire votre URL ou nom de famille. Nous ne prenons pas les messages anonymes.
Les insultes et apparentés ne sont pas publiées.
L'équipe contact / modération.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...