dimanche 7 septembre 2014

Mireille Mathieu - festival de la « Spasskaya Tower. 05/09/2014. Comme si vous y étiez !



Comme vous le savez déjà, le 2 septembre, Mireille Mathieu est arrivée à Moscou pour participer pour la sixième fois au festival militaire international de la « Spasskaya Tower ». Mireille est considérée par les Russes comme un porte-bonheur du festival. Plusieurs admirateurs de villes différentes, et même éloignées de Moscou viennent voir ce spectacle magnifique uniquement pour entendre Mireille chanter et lui témoigner son amour fidèle et sincère.
Nous avons été heureux de la possibilité de passer dire bonjour et témoigner notre respect et admiration à Mireille, ainsi qu'à sa maman Marcelle, Matite, Hervé-Marc et sa sœur Marie-France pour qui c'était son premier voyage en Russie.
Je remercie de tout mon cœur Mireille, Matite et Hervé-Marc pour votre gentillesse, votre attention et bienveillance, pour cette conversation que nous avons pu avoir malgré l'emploi du temps très chargé et, bien sûr, pour les billets au spectacle du vendredi 5 septembre qui nous ont permis de voir Mireille chanter sur la Place Rouge.



Arrivés à l'hôtel, nous avons échangé quelques mots avec Jean Claudric, chef d'orchestre et ami de Mireille qui est venu l'accompagner en Russie. Cela fait énormément plaisir de revoir tout le monde : Mireille, Matite, leur équipe, toujours souriantes, beaucoup de bonne humeur, toujours aussi gentils et plein d'humour, des échanges de conversation toujours enrichissantes.

Dans l'après-midi, Mireille est partie répéter ses chansons sur la Place Rouge. Il faisait beau, plutôt frais, mais avec du soleil ce qui était très agréable. Sur la Place régnait une ambiance de fête : la musique de tous les pays du monde, les artistes et militaires en costumes nationaux, des chevaux, des enfants qui jouaient.
Nous avons un peu marché jusqu'à la cathédrale de Basile-le Bienheureux. Il y avait des barrages au milieu de la Place, là où étaient mises les tribunes pour les spectateurs, donc on ne pouvait pas passer. Soudain, nous avons vu un orchestre qui s'est mis à jouer un air que nous connaissons tous : « Pardonne-moi ce caprice d'enfant ». C'était le début de la répétition de Mireille. Nous nous sommes arrêtés dans l'espoir de l'apercevoir, mais on ne voyait que l'orchestre et des tribunes pourtant, on entendait très bien cette voix qui n'appartient qu'à elle et que nous aimons tant.


Certaines personnes qui étaient à côté de nous se sont aussi arrêtées pour écouter. Quelques minutes plus tard, l'orchestre s'est remis à jouer et nous avons entendu de nouveau cette voix que nous aimons et qui nous fait oublier nos peines. Mireille chantait et nous avons entendu des gens dire : « Mais... C'est Mireille ! Mireille Mathieu ! Mireille est venue ! Oh, notre Mimi est là. Ce ne serait pas le festival sans Mireille »
Ce n'était que 3 chansons ! Mais qui étaient des moments précieux. Dernières paroles de la chanson « Je t'aime trop et je ne veux pas vivre sans toi »... Et les gens ont commencé à applaudir comme si Mireille pouvait les voir ou les entendre.
Et voilà, enfin, l`heure du spectacle. Les tribunes sont remplies. La Place Rouge brille de lumières multicolores, le Kremlin, la cathédrale du Basile le Bienheureux, tout a l`air solennel, triomphal et fier.



20h et l'on entend sonner l'horloge du Kremlin, le spectacle commence : des orchestres militaires russes, irlandais, arméniens, kazakhstanais un par un sortent sur la place pour montrer leur excellence. Les spectateurs applaudissent. Ce festival est consacré aux événements tragiques de la Première Guerre Mondiale et à la paix qui doit régner dans le monde entier.
Des effets spécieux magnifiques, le son et le spectacle est toujours sans égales. Et voilà enfin que la voix du commandant du Kremlin annonce : «Et maintenant sur la Place Rouge le porte-bonheur de notre festival, notre invitée d'honneur : incomparable, irrésistible, Mireille Mathieu » ! Il n'a pas besoin de dire le nom, ayant entendu « le porte-bonheur » le public commence déjà à applaudir celle que les Russes aiment tant et qui nous le rend au centuple.

J'entends un homme qui dit à son petit garçon de 6 ans : « Regarde bien, mon petit, c'est Mireille » ! Une femme assise à côté de lui : « Je viens à ce festival rien que pour la voir chanter, vivement qu'elle revienne avec un concert dans la capitale ».








Mireille Mathieu arrive sur la Place Rouge en voiture blanche accompagnée de motos avec des feux allumés et des sirènes ! Elle sort de la voiture : petite, en belle robe noir, des épaules nues malgré la fraîcheur du soir, douce, fragile, encore plus fragile avec cette grandeur et puissance de la Place Rouge, Mireille sourit à son public, l'orchestre se met à jouer et le silence s'installe. La voix de Mireille monte vers le ciel, solennelle, elle résonne, elle chante le chant du départ, un appel à la paix puis viennent des compositions plus connues et aimées : « Une vie d'amour » en russe et en français et « Pardonne-moi ce caprice d'enfant ». Chaque chanson est reçue par des applaudissements et à la fin, c'est une rafale d'ovation. Beaucoup de gens se mettent debout pour applaudir, pour montrer leur amour.




Mireille sourit, fait un signe de la main, regarde des tribunes. Nous avons l'impression qu'elle s'adresse à chacun de nous. Elle remercie son public fidèle en français, en russe : « Merci, spassibo » et s'en va accompagnée toujours par des ovations.



Une fois que Mireille est partie, on voit plusieurs personnes (y compris, nous) s'en aller doucement. Pour ces gens-là, le spectacle est fini, car souvent, on ne vient pas uniquement pour voir le festival, le spectacle, on vient de loin pour voir Mireille, rien que quelques minutes. On vient pour la soutenir, lui apporter son amour, son soutien. Même si l'artiste ne le saura pas, personne ne viendra le lui dire, mais il le sentira : le soutien de son public dont il a besoin, il sentira cet amour sincère qui redonne des forces pour continuer à donner la joie par ses chansons à ceux qui en ont besoin.



C`est ainsi que l'on distingue les vrais admirateurs du large public. Ceux qui aiment vraiment apporteront leur soutien sans jamais rien attendre en retour, ils soutiendront en toute circonstance. Avec passion et intelligence. La passion pour un artiste n'a rien à voir avec le fanatisme que l'on peut voir parfois et qui confine à la sottise, aux mensonges qui vont jusqu'à se mentir à soit même pour certains (de toute façon tout finit par se savoir), aux harcèlements et a toutes formes d'abus.  Les fans et admirateurs eux  Ils soutiendront encore et toujours ... C`est cela qui est magnifique…

Le festival continue, d'autres artistes arrivent sur la Place Rouge, éclairée par des lumières, mais nous partons. Nous partons en gardant dans nos cœurs ce doux souvenir de la rencontre, d'une voix de Mireille et nous sommes heureux de pouvoir lui dire : « Au plaisir de vous revoir à l'Olympia»...

Texte : Nadine G
Relecture : J-P V.

7 commentaires :

  1. Merci 1000 fois Mireille, merci 1000 fois les amis de Mireille grâce à vous, je voyage en suivant Mireille et vous-même depuis mon salon devant mon ordinateur. Je n'ai hélas pas les moyens de faire de grands voyages ni même de pouvoir m'acheter une place pour un des concerts en France de Mireille, le budget étant trop serré. Alors encore merci, beaucoup, et continuez comme ça le plus longtemps possible vous nous donnez beaucoup à l'image de Mireille au grand cœur.

    RépondreSupprimer
  2. Une petite correction : Mireille a chanté, non pas "le chant des partisans" mais "le chant du départ", un chant de la révolution française qui peut être considéré comme le deuxième chant patriotique français après "la marseillaise". Elle l'avait déjà chanté lors des concerts de sa grande tournée en URSS de 1987. Ce

    RépondreSupprimer
  3. J'imaginais, mais je n'aurais jamais cru voir un jour Mireille arriver sur la Place Rouge dans une somptueuse voiture et en plus escortée par des motards , tel un chef d'état , un roi ou une reine ,mais après tout , Mireille n'est - elle pas " LA " Reine de la Chanson ? Nous pouvons être fiers d'avoir chez nous ,en France , une telle chanteuse , une telle ambassadrice et Mireille est un exemple de ce qu'est la Fraternité . Bravo et respect à cette Grande Dame de la chanson et moi je dis " V "comme Vive Mireille .
    Un grand merci à tous pour les belles photos , vidéos et merci à Nadine pour ses beaux récits qui nous permettent de participer à tous ces beaux et grands évènements concernant Mireille , récits qui nous font aussi rêver , nous autres admirateurs et admiratrices qui aimons sincèrement Mireille mais qui pour des raisons familiales , professionnelles ou financières ne pouvons pas la suivre partout pour lui apporter tout nôtre soutien .
    Encore merci à tous .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Superbe commentaire Lotus vous avez tout dit sur tous les sujets qui nous empêchent de la suivre continuellement de partout

      Supprimer
  4. Rodolphe Balanski.9 septembre 2014 à 20:34

    Bonjour, Merci à vous tous et toutes pour ce récit passionnant, j'espère que vous continuerez longtemps à faire ce blog, car nous, nous sentirions orphelins sans vous. J'ai cru comprendre qu'il existait d'autres blogs, j'ai même à une époque suivie des liens que vous proposiez, mais sans remettre en cause la passion qui anime ces fans, je, ni, trouve aucun intérêt particulier. ET concernant le site fan de Mireille. On se croirait dans un vide-grenier bas de gamme un bazar complet, et la reprise de ce qu'il reprend aux autres blogs dont je parlais n'arrange rien, c'est dire le peux d'intérêts. Ne pas confondre quantité et qualité ! Merci encore. Continuez SVP !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LOL, ! Vide grenier, n'est qu'un doux euphémisme pour décrire le site en question et que l'on reconnait à la description. Le terme Bazar sans nom et inutile sauf peut-être pour son web master qui y parle tout seul, serait plus juste ! Une sorte de thérapie !

      Supprimer

Les commentaires doivent être courtois et constructifs.
Merci de vous identifier, avec : «sélectionnez le profil» soit votre compte Google, ou un des autres choix et au minimum en choisissant : Nom / URL. Vous n’êtes pas obligé d’écrire votre URL ou nom de famille. Nous ne prenons pas les messages anonymes.
Les insultes et apparentés ne sont pas publiées.
L'équipe contact / modération.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...