samedi 19 avril 2014

En Carême vers Pâques.




Chemin de croix.

1-Jésus est condamné à mort 

« C'était un vendredi. Pilate dit aux Juifs : "Voici votre roi."Alors ils crièrent: "A mort! A mort! Crucifie-le !" Il leur livra Jésus pour qu'il soit crucifié, et ils se saisirent de lui» (Jn 19,14-16). Commence alors le cheimin au pays obscur. Celui des hommes au temps des cœurs endurcis, de la violence. A l'heure de la nuit. Lui, le Fils de Dieu!

Dieu notre Père, Jésus ton Fils est rejeté par les siens. Humilié et arrêté, il va être condamné. Donne-nous de marcher avec lui sur les chemins de la Passion. Qu’il soit notre avenir, sur le chemin de la vie. Amen.

2-Jésus est chargé de sa croix 
«Jésus, portant lui- même sa croix, sortit en direction du lieu dit: Le Crâne, ou Calvaire, en hébreu: Golgotha» (Jn 19,17). Jésus est désormais seul, hors de la ville. En ce chemin, il porte la souffrance de tant d'autres- Et la nôtre.

Dieu notre Père, la croix est posée sur le dos de ton Fils. Sois proche de celles et ceux qui souffrent de l’injustice. Entends le cri des hommes aujourd’hui et chaque jour. Amen.

3- Jésus tombe une première fois
Jésus tombe. Le poids de la croix est si lourd. Le souffle en moi s'épuise, mon cœur au fond de moi s'épouvante. Je tends les mains vers toi, me voici devant toi comme une terre assoiffée. Vite, réponds-moi Seigneur : je suis à bout de souffle (Ps 142 [143],4.6-7).

Nous te prions seigneur, pour tous ceux qui portent des croix trop lourdes : prisonniers, malades, humiliés et rejetés. Redonne confiance à celles et à ceux qui n’ont plus le courage de l’avenir. Amen.

4-Jésus rencontre sa mère
Proche de part en part, Marie. Syméon lui a annoncé le glaive de douleurs. Elle sera aussi, debout, au pied de la croix. Le regard du fils croise celui de la mère. Prière silencieuse de tant de mères.

Avec Marie, nous te prions pour toutes les femmes et nous te confions toutes les mamans de la terre, et en particulier celles qui souffrent. Que Marie, sur le chemin de ta passion, rappelle à ton Eglise sa place aux côtés des petits et des pauvres. Amen

5-Simon de Cyrène porte la croix derrière Jésus
« Ils prirent un certain Simon de Cyrène, qui revenait des champs, et ils le chargèrent de la croix pour qu'il la porte derrière Jésus» (Lc 23, 26). Ainsi, mystérieusement. Simon devient disciple.

Seigneur, ouvre nos cœurs à ton appel. Fais de nous les ouvriers de ton Royaume. Nous te le demandons sur le chemin de ta passion, aujourd’hui et pour les siècles des siècles. Amen.

6-Véronique essuie le visage de Jésus
Nous ne savons d'elle que son prénom, lié de si près à son geste de compassion. Alors s'inscrit en elle -et en tous - le visage de Jésus en sa Passion. Visage souffrant, qui en rappelle tant d'autres, comme résonne en tant de cœurs et de gestes la compassion pour tout homme, image de Dieu.

Seigneur, nous te prions pour les visages défigurés par la vie, et pour les hommes et les femmes qui redonnent un visage humain à ceux qui ont perdu toute dignité. Donne-nous de te reconnaître en nos frères. Amen.

7-Jésus tombe une deuxième fois
Jésus tombe à nouveau, comme tant d'autres tombent, ou appréhendent, au plus profond, la «rechute ». « Mon âme est collée à la poussière, fais-moi vivre selon ta parole » (Ps 118 [119], 25).

Seigneur, tu sais combien de fois il m’arrive de tomber et de retomber. Tu sais mon désir d faire le bien et tu sais aussi le poids de mon péché. Toi qui tu relèves sur le chemin de la passion, relève-moi avec toi. Amen

8-Jésus rencontre les femmes de Jérusalem
«Le peuple, en grande foule, le suivait, ainsi que des femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur Jésus. Il se retourna et leur dit: "Femmes de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi! ! Pleurez sur vous-mêmes et sur vos enfants!"» (Lc 23,27-28). Sur le chemin de la Passion, Jésus invite chacun à renaître.

Dieu notre Père, regarde les femmes de la tendresse et de la fidélité. Elles savent écouter. Elles savent dire les mots justes et oser les gestes qui rassurent. Regarde les femmes. Les femmes qui pleurent quand elles perdent espoir. Amen !

 9-Jésus tombe une troisième fois
«Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul mais s'il meurt, il donne beaucoup de fruit» (Jn 12,24). Ainsi la vie de Dieu donnée tombe en terre profonde.

Père, ton Fils est encore à terre. Nous te confions nos chutes et celles de nos frères. Apprends-nous à nous relever, à garder espoir, à comprendre que l’on ne tient debout qu’avec les autres. Fais-nous les témoins de ton amour. Amen.

10-Jésus est dépouillé de ses vêtements
Ils partagèrent ses vêtements et les tirèrent au sort» (Lc 23,34). Lavant les pieds de ses disciples, Jésus s'est dépouillé de ses vêtements, pour celui de l'esclave. Désormais ses vêtements lui sont enlevés et sont tirés au sort entre les soldats. Dépouillement total.

Seigneur Jésus, tout ce que tu avais, ils te l’ont pris. Il ne te reste que la vie, ta vie.. Et tu la donnes ! Nous te prions pour celles et ceux qui la vie est volée, arrachée, et qui n’ont même plus de mots pour crier leur détresse. Amen.

11-Jésus est cloué sur la croix
«Lorsqu'on fut arrivé au lieu dit: Le Crâne, ou Calvaire, on mit Jésus en croix, avec les deux malfaiteurs, l'un à droite et l'autre à gauche. Jésus disait: "Père, pardonne-leur: ils ne savent pas ce qu'ils font"» (Lc 23,33-34). En ce lieu est donné le pardon.

Sois la lumière de ceux qui marchent dans la nuit. Sois l’espérance de ceux qui doutent. Sois le chemin, la vérité, la vie des hommes et des femmes d ce monde. Prends pitié de nous pour les siècles des siècles. Amen !

12-Jésus meurt la sur la croix
Après cela, Jésus dit: "J'ai soif." On fixa donc une éponge remplie de ce vinaigre à une branche d'hysope, et on l'approcha de sa bouche. Quant il eut pris le vinaigre, Jésus dit: "Tout est accompli." Puis, inclinant la tête, il remit l'esprit» (Jn 19,28-30). Silence face au mystère total.

Seigneur, tout est dit ! Tu es mort pour moi, pour mes frères, pour le onde. Entre tes mains, reçois ma vie. Amen.

13-Jésus, détaché de la croix, est remis à sa mère
«Joseph d'Arimathie demanda à Pilate de pouvoir enlever le corps de Jésus. Et Pilate le permit. Joseph vint donc enlever le corps de Jésus » (Jn 19,38). Marie est demeurée présente au pied de la croix. On lui remet son fils. Présence bouleversante d'une mère, quand la vie n'est plus.

Seigneur, avec Marie, je te prie pour l’Eglise. Donne-lui d’être fidèle à ta Parole, et à l’écoute de celles et ceux qui cherchent un sens à leur vie. Amen

14-Jésus est déposé au tombeau
«Prenant le corps, Joseph l'enveloppa dans un linceul neuf, et le déposa dans le tombeau qu'il venait de se faire tailler dans le roc. Puis il roula une grande pierre à l'entrée du tombeau et s'en alla »' (Mt 27,59-60). Le Seigneur repose en terre, comme le grain semé. C'est le temps de l'attente. Le temps de la foi... Jour de grand silence et de recueillement. L'Église en prière veille, attendant la nuit très sainte et la joie de la Résurrection.

La pierre est roulée et le tombeau fermé. Plus rien ne sera plus comme avant. Te voilà, Seigneur, jeté en tere comme le grain pour qu’un jour il donne du fruit. Bientôt il fera jour ! Amen

15-Le tombeau vide
Le premier jour de la semaine, de grand matin elles vinrent au tombeau, elles trouvèrent la pierre roulée » (Lc 24, 1-2)… Pourquoi cherchez-vous le vivant parmi les morts ? Il est fini le temps de la mort ; le pardon nous est donné. Vivons désormais en ressuscités, en vivants, pour la gloire de Dieu et le salut du monde

Nous le savons, Jésus ne reste pas au tombeau. Ressuscité, il nous entraîne avec Lui. 
Nous t'adorons, toi Jésus le Vivant. Tu t'es abaissé et tu nous as élevés, tu t'es humilié et tu nous as honorés, tu t'es fait pauvre et tu nous as enrichis. Tu as été souffleté comme un esclave et tu nous as affranchis.
Tu t'es dépouillé de tes vêtements et tu nous as revêtus. Tu as été couronné d'épines et tu nous as fait rois, tu es mort et tu nous as fait vivre; tu as été mis au tombeau et tu nous as réveillés.
Tu es ressuscité dans la gloire et tu nous as donné la joie. Tu t'es élevé au ciel et tu nous y as emportés, tu nous as envoyé l'Esprit et tu nous as sanctifiés.
Béni sois-tu, toi qui es venu, qui viens et qui reviendras. Amen, Alléluia, Viens, Seigneur Jésus.


Extrait de Prions en Eglise, mars 2013


La semaine sainte débute avec le dimanche des Rameaux, le 13 avril 2014 et se clôt avec la célébration de Pâques,  le 20 avril . 



Mgr Jaeger inaugure les célébrations de la semaine sainte avec la bénédiction
des rameaux, suivie de la lecture de la Passion et de l'eucharistie.

Le dimanche des rameaux
 Dans la tradition chrétienne, le dimanche des Rameaux est le dernier dimanche de Carême, celui qui précède la fête de Pâques. Avec cette fête s'ouvre la semaine sainte. Jésus est accueilli à Jérusalem comme un roi : assis sur un ânon, le sol jonché de palmes, les gens qui acclamaient Jésus. Il est accueilli dans une grande ambiguïté qui se montrera au grand jour quelques jours plus tard, quand Jésus se refusera à être le roi qui boutera les Romains hors d'Israël. Ce fut l'une des causes du retournement de la population, quand il sera arrêté et accusé devant le tribunal juif (sanhédrin) et romain (devant Pilate).

La messe chrismale, consécration lors de la messe chrismale




Des jeunes et adultes recevront l'onction du saint chrême en signe du don de l'Esprit-Saint  pour qu'ils accomplissent leur mission de témoins du Christ ressuscité (lors du baptême et de la confirmation). Mgr Jaeger célèbrera cette année la messe chrismale  le mardi 15 avril  à 10h, à la cathédrale d'Arras.


Le jeudi saint

 La messe de ce jour est appelée "la Cène du Seigneur", car elle est  mémoire de l'institution de l'Eucharistie, par Jésus la veille de son arrestation et de sa mort. Le cœur de cette célébration est une invitation au service de l'homme, à l'image du geste de Jésus, qui lave les pieds de ses disciples. Après cette messe on dépose les hosties consacrées dans une réserve, tabernacle provisoire qui s'appelle le "reposoir". Jusqu'à la nuit de Pâques, il n'y aura plus de messe célébrée, ni d'office. Le vendredi-saint il n'y a pas de célébration eucharistique. Il n'y a pas de mariages célébrés durant ce "temps clos" qui précède la veillée pascale.





Le vendredi saint


Paroisse saint Vincent de Paul de Bully en Gohelle - 2005  C'est le jour consacré à la prière et au jeûne, en faisant mémoire de la Passion et de la mort du Christ. Lecture est faite de la Passion selon saint Jean (Évangile selon saint Jean, chapitre 18 et 19).

En beaucoup d'églises est proposé, souvent  à 15h la méditation du chemin de croix.  proposition d'un  chemin de croix . Autre : Chemin de croix, chemin de vie,  réalisé par l'abbé Michel Becquart, à partir de photos de l'ex-bassin minier, région de Lens.
Monseigneur célèbrera à 19h à la cathédrale d'Arras



Le samedi saint


Veillée de Pâques  
Bénédiction du feu nouveau
C'est le jour du silence et de l'attente après la mise du Christ au tombeau. On y médite sur le thème de la descente aux enfers du Christ et déjà on se tourne vers la nuit à venir où l'on fêtera le Christ ressuscité. Au cours de la journée aucune célébration -hormis des funérailles- n'a lieu dans les églises.

La vigile pascale : C'est la célébration très solennelle dans la nuit de Pâques où les chrétiens annoncent la résurrection, renouvellent les promesses de leur baptême. C'est en cette nuit que les catéchumènes (adultes qui se sont préparés depuis deux ans, recevront le baptême, la confirmation et participeront à l'eucharistie. (parcours détaillé de la veillée dans "aller au cœur de la foi")
 Mgr Jaeger célèbrera la vigile pascale à Guînes, où il y aura baptême et confirmation d'adultes, eucharistie.

 La prière de cette vigile est articulée en quatre temps 

- Liturgie de la lumière, où au cœur de la nuit, est allumé puis béni un feu d'où sera prise la flamme qui brillera sur le cierge pascal, lui-même signe du Christ lumière.

- Liturgie de la parole, où est reprise plusieurs textes de la Bible, pour retracer le chemins des hommes, des origines jusqu'à la Pâque du Seigneur.
Préparatifs pour le baptême, nuit de Pâques

Les préparatifs pour le baptême, nuit de Pâque

- Liturgie de l'eau,  L'eau, signe de vie, sera bénie au cours de cette veillée au cours de laquelle on célèbre les baptêmes. Tous les fidèles, à cette occasion, renouvellent leur profession de foi.

- Liturgie de l'eucharistie, Pain rompu, pain partagé de pâques , dimanche "Jour du Seigneur":  c'est la messe de la résurrection. C'est le jour de Pâques.

 La joie de ce jour va se déployer durant les cinquante jours du temps pascal, jusqu'à la fête de Pentecôte.

On trouvera les horaires des célébrations de la semaine sainte pour les paroisses du diocèse et de France sur le moteur de recherche Egliseinfos .
Malheureusement toutes les paroisses n'ont pas tout retranscrit. En allant sur ce site, n'oubliez pas de cliquer sur le petit signe "ext", qui signifie extension de la recherche aux clochers aux alentours, environ 20 km.


Source : Diocèse d'Arras

1 commentaire :

  1. Merci pour cette belle révision de Pâque

    RépondreSupprimer

Les commentaires doivent être courtois et constructifs.
Merci de vous identifier, avec : «sélectionnez le profil» soit votre compte Google, ou un des autres choix et au minimum en choisissant : Nom / URL. Vous n’êtes pas obligé d’écrire votre URL ou nom de famille. Nous ne prenons pas les messages anonymes.
Les insultes et apparentés ne sont pas publiées.
L'équipe contact / modération.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...