jeudi 31 août 2017

Hommage à Mireille Darc.

Obsèques de Mireille Darc vendredi à Paris: son mari invite ceux qui l'aimaient à «lui dire au revoir»


Les funérailles de l'actrice, décédée lundi à l'âge de 79 ans, auront lieu vendredi à 11 heures en l'église Saint-Sulpice, à Paris, a annoncé la famille. Son époux, Pascal Desprez, «espère que les gens viendront nombreux lui témoigner, une dernière fois, leur amour».



Les obsèques de l'actrice, décédée dans la nuit de dimanche à lundi à Paris, à l'âge de 79 ans, se dérouleront vendredi à 11 heures en l'église Saint-Sulpice, à Paris, a annoncé la famille. La cérémonie religieuse sera suivie de l'inhumation au cimetière du Montparnasse.
«Elle vous a tant aimés. Venez nombreux, je vous en prie, lui dire au revoir (...) Elle aimait par-dessus tout les fleurs blanches. Pour lui faire une dernière fois plaisir, surtout ni couronne, ni coussins, que des bouquets», peut-on lire sur le faire-part diffusé par Pascal Desprez, l'époux de Mireille Darc.

«Je suis au bord du précipice. Je commence un peu à remonter la pente. C'est terrible», a-t-il confié au micro de RTL. L'architecte, marié avec Mireille Darc depuis 2002, a évoqué le dur combat qu'elle a mené ces dernières années, tandis que son état de santé s'aggravait. Depuis septembre 2016, «elle a fait deux hémorragies cérébrales, puis une hémorragie à l'abdomen, puis un arrêt cardiaque de sept secondes. Elle a été mise deux fois dans le coma artificiel. Elle était épuisée», a expliqué Pascal Desprez, la voix chancelante.

«J'aurais bien aimé que ça continue»

«Les trois derniers mois, elle les a passés à Paris, sans drame. Elle n'avait plus faim, elle avait du mal à manger. Elle s'est endormie (...) Je suis allée la voir, toute maquillée, on croirait qu'elle dort. Un an de combat comme ça, c'est une vraie folie», a-t-il déploré. La mort était un sujet que Mireille Darc évitait. «C'était un peu tabou», a lâché Pascal Desprez. «Une fois, nous avons parlé de tout ce que nous avions vécu depuis 21 ans. Elle m'a répondu: "J'aurais bien aimé que ça continue." J'étais tellement pris à la gorge que je donnais le change. Je n'allais pas rebondir sur un mot pareil. C'était terrible de dire ça.»

Pascal Desprez a également évoqué le soutien et l'amour que n'a cessé d'apporter Alain Delon. L'acteur se rendait régulièrement à l'hôpital Georges Pompidou afin de rendre visite à Mireille Darc, «la femme de ma vie, ma moitié», a-t-il dit à Paris Match. La dernière fois qu'il a vu «Mimi», c'était la veille de sa disparition. «Une seule fois en 21 ans, il a dormi à la maison. Pour Mireille, j'ai senti que c'était un véritable cadeau. Elle était pratiquement dans le coma mais elle savait qu'il était là, que nous étions là tous les deux. C'était une jolie nuit», s'est remémoré Pascal Desprez.


Celle que l'on surnomma affectueusement «la grande sauterelle» du cinéma reposera au cimetière de Montparnasse, «en première ligne, à côté de Kate Barry, dans le coin où il y a Gainsbourg, des gens vraiment bien. Surtout, il y a une voûte d'arbres qui cache la tour Montparnasse et tous les immeubles. C'est comme un parc», a confié son époux, qui, une fois la date et le lieu de la cérémonie des obsèques évoqués, a convié tous ceux à qui «elle a donné beaucoup d'amour». Proches et admirateurs. «Elle aimait les gens et j'espère qu'ils viendront lui témoigner, une dernière fois, leur amour», a conclu Pascal Desprez.

Source de l'article : lefigaro.cinéma.  Cliquez ICI.

1 commentaire :

Les commentaires doivent être courtois et constructifs.
Merci de vous identifier, avec : « sélectionnez le profil » soit votre compte Google, ou un des autres choix et au minimum en choisissant : Nom / URL. Vous n’êtes pas obligé d’écrire votre URL ou nom de famille. Nous ne prenons pas les messages anonymes.
Les insultes et apparentés, ne sont pas publiées.
L'équipe contact / modération.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...