mardi 8 septembre 2015

Mireille Mathieu "Spasskaya Tower" le 6 septembre 2015. Récit par un admirateur Russe (Traduction)

Source de la photo, cliquez dessus.

source photo : http://www.noblesseetroyautes.com/
Après le 5 pour l'ouverture du festival et avant son dernier passage, le 7, voici un premier récit d'un admirateur russe de Mireille, M FILATOV. (Traduction en français; par Nadine pour les amis de Mireille Mathieu) Vous pourrez ainsi savoir en détails comment la prestation de Mireille qui s'est passée le 6 septembre. Par la suite, il y en aura un autre consacré aux répétions de Mireille le 3 septembre 2015. Bonne lecture.

source photo : http://www.noblesseetroyautes.com/




Le 6 septembre, ce n'était pas une journée facile pour le festival « Spasskaya Tower ».
Il semble que le ciel avait fait des stocks de tonnes et de tonnes d'eau pour les verser en une seule journée sur la tête des spectateurs et des musiciens. Il tombait des trompes d'eau. Cette forte pluie ne s'arrêtait pas même une seconde, de plus il y avait un vent très violent.

Malgré ce temps, le public est venu très nombreux. Ils étaient habillés de vêtements chauds et d'imperméables. Les tribunes étaient bien remplies au début du festival. Avec tout ce vent et la pluie, les gens ont finalement commencé à partir peu à peu. Les prestations des musiciens ont été accompagnées d'applaudissements. Mais notre chanteuse préférée, Mireille Mathieu a fait un vrai exploit.



Heureusement, cette fois-ci, elle a accepté de chanter sous un parapluie, car sinon il n'aurait suffi que de quelques secondes pour que sa belle robe soit toute trempée ainsi que sa coiffure.

Mais ni cette pluie glaciale, ni ce temps de chien n'ont empêché Mireille de faire preuve une fois de plus de son courage, son caractère, son professionnalisme, son amour pour le public et bien sûr, la puissance de sa voix qui s'envolait très haut et résonnait sur toute la Place Rouge en surpassant le bruit de la pluie.


On avait l'impression qu'à ce moment-là, Mireille se retrouvait non pas sur la Place Rouge mouillée jusqu'à ses dernières pierres de pavé, mais dans une salle de spectacle, entourée de son public qu'elle aime et tellement immergé qu'elle ne remarquait pas du tout ce qui se passait autour d'elle.
On avait cette impression qu'aucun mur de pluie ne pourrait l'empêcher de chanter aussi bien qu'elle le voudrait.
Cela a fait un tel effet que beaucoup de gens ont fermé leurs parapluies et se sont mis debout pour applaudir Mireille et son courage.

Les chansons "Sous le ciel de Paris" et 'L'hymne à l'amour" ont été vraiment fantastiques ! Sa voix s'envolait jusqu'au plus haut de la Tour Spasskaya.
Et cette première chanson « Sous le ciel de Paris » était particulièrement significative à ce moment-là, car elle avait comme paroles :

"Quand il pleut sur Paris (…)
Il fait gronder sur nous
Son tonnerre éclatant
Mais le ciel de Paris
N’est pas longtemps cruel
Pour se faire pardonner
Il offre un arc-en-ciel"



Malheureusement, nous n'avons pas pu voir l'arc-en-ciel. Et hélas, les organisateurs du festival n'étaient pas à la hauteur. Après le dernier accord de « L'hymne à l'amour » le micro de Mireille a lâché, car il ne convenait pas à ces intempéries.

Mireille pouvait encore chanter et chanter, mais le matériel a lâché. Une agitation a commencé. Le présentateur a fait ce qu'il pouvait, ne sachant pas trop quoi dire. C'était vraiment un moment de silence accompagné par l'agitation de l'équipe des techniciens et Mireille qui attendait sous une forte pluie au milieu de la Place Rouge exposée à tous les vents. Le public a apprécié cet exploit, tout le monde s'est levé à nouveau pour lui faire un standing ovation en scandant : SPASIBO-SPASIBO (ndrl : merci, merci)

Un officiel de la garde est arrivé avec un bouquet de fleurs et Mireille a dû interrompre sa prestation, car les organisateurs n'avaient visiblement pas prévu un autre micro et le public n'a pas pu entendre une interprétation magistrale sur « Le foulard bleu ».

Bien sûr, Mireille a été ovationnée comme une reine par son public, trempé jusqu’au os, mais qui a beaucoup apprécié le courage et le professionnalisme de la chanteuse.


Voilà comment on a pu voir en même temps la défaillance des organisateurs face au mauvais temps et la victoire de la grande chanteuse : Mireille Mathieu.

3 commentaires :

  1. Merci à son auteur pour ce témoignage détaillé (on a froid rien qu'en le lisant !) et à Nadine pour sa traduction.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour tous les détails de cette soirée. et le traitement du festival sur la place rouge. Mais il est vrai que votre blog est une merveille du 1er janvier au 31 décembre ... Merci encore.

    RépondreSupprimer
  3. MARVELOUS ! REPORTAGE. I have never read the like before, but considering it is our Beloved Mireille -i am not in the least bit surprised. She has more CHOPS! than Anyone these days. She is My Inspiration, My Ideal to attain and uphold. Thank you for Your Example, Madame,Gnadige Frau. (I Thank You ALL @lesamisdemimi Aussi.)

    RépondreSupprimer

Les commentaires doivent être courtois et constructifs.
Merci de vous identifier, avec : «sélectionnez le profil» soit votre compte Google, ou un des autres choix et au minimum en choisissant : Nom / URL. Vous n’êtes pas obligé d’écrire votre URL ou nom de famille. Nous ne prenons pas les messages anonymes.
Les insultes et apparentés ne sont pas publiées.
L'équipe contact / modération.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...