mardi 9 décembre 2014

Mireille Mathieu à l'Olympia le 26 octobre 2014 - Récit de Mattieu 23 ans.



Bonjour a tous,

Je reviens vers vous pour vous raconter comment j'ai vécu mon premier concert de Mireille Mathieu durant lequel plein de surprises m'ont ébahis et je pense que je ne suis pas très loin de l'avis général. ;-)


Pour ceux qui étaient au courant, le dimanche 26 octobre, avant le dernier concert de son passage à Paris, Jean-Philippe et moi avions proposé aux amis de Mimi qui le souhaitaient, de se rendre au café de l'Olympia juste avant le concert pour un petit "rassemblement" de fans. J'étais déjà dans le bain. De merveilleuses rencontres se sont faites, pour le nombre de personnes que nous étions, le choc culturel était bien là. La France, la Pologne, l'Italie, la Russie, la Belgique, le Danemark, le Brésil également, était présent autour de cette table du café. Magnifique, après ce que j'avais entendu sur les exploits de Mireille à l'étranger j'avais là un beau tableau comme parfait exemple. D'ailleurs je salue les personnes présentes ce dimanche 26 octobre dont j'ai pu faire la connaissance. Si je devais avoir un petit "regret" c'est d'avoir manqué les quelques amis de Mireille qui se sont présentés par erreur un peu plus tôt et dû à l'information concernant le rendez-vous qui ne s'est pas fait suivre au café.



L'heure de se rendre au concert approchait, il était maintenant temps de faire la queue devant la salle, et là, que vois-je? Des Mireille partout ! Pour moi ce fut un instant insolite de voir autant de femmes et d'hommes (et oui ! aussi les messieurs) portant la coupe de cheveux de Mireille, une première pour moi !

Je fus surpris par plusieurs de nos lecteurs et lectrices de m'avoir reconnu grâce aux photos sur le blog, puis d'être venu me saluer et nous complimenter sur le travail fait sur ce site. Je vous salue et vous remercie tous pour vos encouragements.



Nous voici dans l'enceinte de l'Olympia que je re-découvre après quelques années. Un peu avant les vestiaires, je vois sur ma droite, le petit point de vente où l'on pouvait se procurer l'album en tirage limité de Mireille produit par Abilème Disc., et ce brave vendeur tout seul derrière son stand. Il a eu bien du courage avec le monde qu'il a pu avoir.


Enfin nous entrons dans la salle, bien accueilli, on nous dirigea à nos places respectives (carré Or 4e rang) , le concert n'allait plus tarder à commencer. Je ne fis pas surpris de voir cette salle comble, l'ambiance bonne enfant régnait sur tout le monde, après quelques salutations et quelques photos je vins m'asseoir, attendant impatiemment de découvrir cette artiste dans son show intégral. Je salue mes 2 voisins Belges assis à ma gauche.

Le concert commence, les applaudissements ainsi que les hurlements éclatèrent, des "Mireille, on t'aime !" se faisaient déjà entendre, tellement d'énergie présente d'un coup, je croyais entendre les applaudissements de la fin de concert pour remercier l'artiste... je continuais d'être bluffé.






 Le rideau se lève, après une belle vidéo montage retraçant ces 50 ans de carrière, la voilà apparaître sur la scène dans une belle robe parfaite pour elle et démarra le concert avec sa chanson "quand on revient", mais quoi de plus symbolique que d'envoyer ce message à son public ? elle est de retour sur nos scènes !



Et la voici devant mes yeux ébahis, le plaisir de l'entendre chanter "Je t'aime à en mourir", ou encore "Moliroha" pour laquelle j'ai un petit faible. Puis très vite vint le moment d'apporter à Mireille à la fin d'une de ses chansons, le petit présent que j'avais acheté un peu plus tôt en compagnie de Jean-Philippe. Je dois vous avouer que j'étais un peu nerveux de le faire, encore une première pour moi, le principe de se lever durant un concert était pour moi inimaginable, de peur de déranger les spectateurs et l'artiste. J'étais enchanté d'être présent et j'allais vite me rendre compte qu'en aucun cas, j'allais être déçu.


Mireille mit un terme à une dernière note, la salle entière se leva, "c'est le moment ! Vas-y !", me dit Jean-Philippe, d'un pas un peu timide je m'avançais à tâtons, essayant de n'écraser aucun pied, on me fit chemin jusqu'au couloir descendant à la scène (3 rangs plus bas), et me voici à présent m'approchant de la scène, un nounours à la main que je me suis mis à lui tendre, un grand sourire illumina mon visage qu'elle me rendit ensuite, très bel instant pour moi, qui n'est pas grand chose pourtant et qui fut très court, mais cet échange a suffit à me combler. Je revins à ma place, tout souriant, heureux de ce bref mais merveilleux moment.




Peu après le rideau se baissa pour laisser place à une vingtaine de minute d'entracte. Le temps pour moi de donner déjà mes premières impressions de ce que je venais de voir, d'aller voir quelques connaissances présentes ce soir là mais de faire également de nouvelles connaissances, Les vingt minutes paraissaient passer plus lentement que le concert en lui même, j'avais déjà envie que Mireille reprenne son micro, qu'elle mette un terme au désordre qui régnait désormais et qu'elle apporte sa passion pour la chanson. Sa présence imposante de par sa voix, nous avait calmer, ému, rendu heureux encore quelques instants avant, je souhaitais vivement que tout cela, tous ces sentiments reviennent et reprennent le dessus, allant à s'oublier dans cette grande salle et s'abandonner entre ses murs, Mireille demeurant seule au milieu de la scène, plus rien ne pouvait compter. Les personnes présentes commençaient à rejoindre leur place, Jean-Philippe et moi avons un peu attendu puis nous avons suivi le mouvement.




Re-voici Mireille sur scène, toujours resplendissante, chantant son cultissime crédo, "son premier 45 tours enregistré et premier gros succès" me précisa Jean-Philippe. S'en suivi de belles chansons, son interprétation de "Je ne regrette rien" m'a fait frissonner, cette chanson a, maintenant, tellement de sens pour elle après tout ce qu'elle a vécu, Mireille met son cœur dans les chansons qu'elle interprète. On ne peut qu'être touché par cette sensibilité.


Je le redis : le concert filait à une vitesse, les chansons s'enchaînaient parfaitement. Bientôt, la maman de Mireille accompagné de Hervé-Marc fit une apparition, le sourire jusqu'aux oreilles, et un énorme gâteau sur plusieurs étages les suivait ! Quelle surprise pour moi, mais surtout quel beau tableau ! Mireille aux côtés de sa maman, qui est fière de voir sa fille chantée, Mireille est heureuse, son public aussi, c'est communicatif, c'est peut-être ça le secret du succès de Mireille : des personnes se rassemblent et viennent voir Mireille rayonner sur scène à faire ce qu'elle aime le plus.



Le concert approche peu à peu de sa fin, Et pour finir, la chanson "Prends le temps" (écrit par Mireille), la fin était donc entamée, pour moi qui apprécie beaucoup cette chanson depuis que je la connais c'était parfait. Et puis pour une dernière, avouez qu'elle reste bien en tête. :D. Les rideaux s'abaissèrent de chacun des côtés de la scène, mais Mireille revint une fois, puis disparait et réapparait une nouvelle fois et ce encore, elle ne voulait pas quitter la scène, son plaisir d'être là, partagé avec les milliers de spectateurs présents chaque soir. Encore quelques saluts et elle disparut de la scène derrière les rideaux définitivement clos. Les lumières se rallumèrent, il était maintenant temps de rentrer, Un peu triste pour ma part, et l'envie était plutôt à rester encore plus longtemps, vous savez, quand c'est bon, on en redemande toujours, mais que faire sans elle qui chante... Alors c'est fredonnant des airs de plusieurs morceaux et tout content d'avoir vu pour la première fois Mireille Mathieu sur scène que je rentrais en prenant le temps. Très heureux d'être venu,
Jean-Philippe, je te remercie. Ce fut une très belle expérience, je ne regrette rien.



Le concert fut orchestré avec brio, une magnifique mise en scène, on sent que tout a été extrêmement bien travaillé, que la rigueur était bien là. Éblouissante dans toutes ses robes, dans sa plus grande classe, Mireille a su sans soucis se ré-approprier son public Français. Elle m'a scotché à mon siège tout le long du spectacle de par son énergie et sa sincérité incroyable.
L'avoir vue en concert pour la première fois ce dimanche 26 octobre restera à jamais gravé dans ma mémoire.
Texte de Mattieu M. ©Les amis de Mireille Mathieu







Mireille et Mattieu (enregistrement de : CCVB sur France 2)

Hervé-Marc avec Mattieu à droite et Jean-Philippe à gauche (enregistrement de "C'est votre vie") France2

5 commentaires :

  1. Merci Mattieu, pour ce beau témoignage.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour à vous " les amis de MM ".
    Merci pour les beaux récits de chacun d'entre vous , récits dans lesquels j'avoue me retrouver un peu et je pense ne pas être la seule à ressentir toutes ces belles et mêmes émotions . Mireille dégage tellement de douceur , de simplicité et de gaité que nous sommes comme des enfants lorsque nous la regardons chanter sur scène , elle nous entraîne avec elle dans un monde enchanté et on oublie tout pendant deux heures .
    Merci pour les belles photos et encore félicitations pour ce blog et pages Facebook qui rendent un très bel hommage à Mireille .
    Salutations à tous .

    RépondreSupprimer
  3. Beau texte comme, Jean-Philippe, Nadine ... Bravo. J'aurais bien aimé vous voir à Paris et vous faire la bise à tous et toutes. Et Mattieu, tu es super mignon . ;)

    RépondreSupprimer
  4. Ludivine Giraudeau.14 décembre 2014 à 11:19

    Bonjour, beau gosse. Merci pour ton article. Une vision fraîche et jeune de Mireille, moi qui ai 30 ans cela me fait vraiment plaisir. Et un texte bien plus lucide et mieux écrit que ce que l'on peut voir par les dinosaures des blogs, sites fans qui ne font plus recette ! Les amis de Mireille étant les plus complets et ce partout sur internet ! Aucune limite ... Tous les amis de Mireille !

    RépondreSupprimer
  5. Très bon article, comme toujours. J'aime beaucoup aussi cette vision d'un jeune qui découvre Mireille. Et pour cause. Il y a 9 ans, j'étais dans cette situation. Bravo Mattieu. Beau récit. (Et comme toujours belle mise en page sur le blog)

    RépondreSupprimer

Les commentaires doivent être courtois et constructifs.
Merci de vous identifier, avec : «sélectionnez le profil» soit votre compte Google, ou un des autres choix et au minimum en choisissant : Nom / URL. Vous n’êtes pas obligé d’écrire votre URL ou nom de famille. Nous ne prenons pas les messages anonymes.
Les insultes et apparentés ne sont pas publiées.
L'équipe contact / modération.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...